Pourquoi Auber Breiz'h et le nouvel an chinois ? que de la curiosité et le soucis de balayer cette morosité quotidienne en allant à la rencontre du défilé le 14 février.

Oublié le froid qui régnait sur Paris quant apparurent les premiers acteurs du défilé. D'abord les drapeaux chinois et français côte à côte. Ensuite le pousse pousse traditionnel regorgeant de pétards pour annoncer le défilé du dragon. Les dragons très hauts en couleurs ondulaient au milieu de la chaussée, tous ces costumes, les chants des enfants ont enchantés les spectateurs.

Nos complices de l'armée du chahut étaient là aussi avec leur fanfare et un bon verre de vin chaud nous réchauffant avant de reprendre le chemin de retour.

 

1820038  1820050